Le RCAR intègre les CIR de l'ensemble des régies

Fort de son expérience de transfert et d’intégration des Caisses Internes de Retraite (CIR) des établissements publics entamée depuis 2002, le Régime Collectif d’Allocation de Retraite (RCAR) vient de finaliser l’intégration des CIR de l’ensemble des Régies de distribution d’eau et d’électricité relevant de l’ex-ONE.

Après la première étape qui a agréé le transfert de la RADEEMA (Marrakech), la RAMSA (Agadir), la REDAL (Rabat) et la RAK (Kénitra) de 2012 à 2014, le Ministère de l’Intérieur et la CDG ont conclu un accord-cadre ayant permis de finaliser l’intégration des CIR de neuf autres Régies dès le 1er juillet 2014.

Les droits des actifs et des pensionnés de ces régies ont été transférés intégralement au RCAR à l’exception de la RADEM (Meknès), la RADEES (Safi), la RADEEF (Fès) et la RADEEL (Larache) dont les droits des pensionnés feront l’objet d’un transfert dans un délai maximum de 5 ans à compter de la date d’effet de transfert des actifs.

Le RCAR a ainsi développé une forte expertise en termes d'intégration de caisses de retraite d'établissements publics, après avoir réussi les opérations d'intégration de L'ONCF, de l'ex Régie des Tabacs, de la Lydec, de l'ODEP et de l'OCP. Toutes ces opérations se sont déroulées dans les meilleures conditions, tant opérationnelles que financières.

A propos du RCAR

Le Régime Collectif d'Allocation de Retraite (RCAR) est une institution de prévoyance sociale dotée de la personnalité morale et de l'autonomie financière, créée par le Dahir portant loi n° 1-77-216 du 4 octobre 1977 et gérée par la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG).

Le RCAR a pour objet de garantir des droits personnels au profit de l'affilié ou ses ayants cause au titre des risques de vieillesse, d'invalidité et décès. Pour remplir cette mission, le RCAR est constitué d'un régime général et d'un régime complémentaire. Les principaux droits garantis par le RCAR sont : La pension de retraite, d'invalidité ou de décès ; Le pécule, Les allocations familiales, Le transfert des droits.

Téléchargez le communiqué de presse