Afficher les questions à propos de

D’où proviennent les ressources de la CDG ?  

Le Groupe CDG a pour missions la centralisation d’une partie de l’épargne nationale et la canalisation de son utilisation sur des emplois rentables et utiles pour le développement socio-économique du Maroc. Il engendre ainsi une création de valeur pour les organismes déposants d’une part et pour le Maroc d’autre part, tout en sécurisant et renforçant ses fonds propres.

L’épargne collectée par le Groupe CDG, est une épargne privée et réglementée. Il s’agit notamment des fonds de la Caisse d’Epargne Nationale (CEN), des réserves de la CNSS, des fonds de consignations et des fonds provenant des professions juridiques (Notaires, Secrétaires Greffiers ...).

Quels sont les grands secteurs d’intervention de la CDG ?  

La CDG emploie les fonds mobilisés en s’engageant dans des projets structurants pour le développement national, regroupés dans trois domaines d’interventions :

  • Epargne et Prévoyance

  • Banque Finance et Assurance

  • Développement territorial

 

A travers ses métiers, le Groupe accompagne les stratégies sectorielles de notre pays, notamment par l’aménagement de parcs industriels et d’offshoring, l’aménagement de zones touristiques et le développement de villes nouvelles.

Comment la CDG sélectionne-t-elle ses projets ?  

La CDG sélectionne ses projets en fonction de deux critères clés : la rentabilité financière et l’additionalité. La CDG est un investisseur avisé qui veille à la rentabilité des projets pour préserver et alimenter ses fonds propre. C’est une condition indispensable pour pérenniser dans le temps sa capacité à concourir au développement économique.

La CDG se positionne aussi comme une locomotive pour le développement économique du pays et comme accompagnateur des stratégies sectorielles qui y sont déployées. Le Groupe entreprend ainsi des projets qui ne seraient pas initiés spontanément par le secteur privé, compte tenu du niveau de risque, de la complexité et de la taille de ces derniers, de la nouveauté des secteurs, de la localisation géographique, etc.

Ces interventions produisent une véritable additionalité et génèrent des effets d’entrainement sur l’ensemble du tissu économique.

Quel est l’impact économique de la CDG ?  

Dans le cadre de la stratégie Oufoq 2015, la CDG a engagé un programme d’investissements ambitieux d’envergure macroéconomique. La CDG gère un portefeuille de plus de 50 projets actifs de taille significative. A long terme, cela représenterait un investissement cumulé de l’ordre de 86 milliards de dirhams. Cet effort d’investissement sera démultiplié par un effet d’entraînement permettant de drainer des investissements induits à hauteur de 149 milliards de dirhams.

Au niveau de l’emploi, les projets de la CDG recèlent un potentiel de création d’environ 250 000 emplois additionnels stables à long terme. Parallèlement aux créations d’emplois stables à long terme, les projets de la CDG sont également fortement pourvoyeurs d’emplois temporaires dans la construction, avec un potentiel estimé à 46 000 postes d’emplois chaque année (en équivalent temps plein).

En ligne avec sa mission de développement territorial, la CDG conduit des projets qui contribuent activement à la réduction des disparités régionales. Le Groupe est ainsi fortement engagé dans les régions touchées par un chômage particulièrement élevé, dans le but de dynamiser l’économie locale et d’offrir des opportunités d’emplois, notamment au profit des jeunes.